Portée par le vent…

Rien que des incohérences…

Rien que des incohérences ….
J’ai dans mon sac…
Des crayons…du papier a dessin…
Des livres…des cahiers…ma plume…
Un baton de rouge et un mascara…
Et mes cigarettes…
A mon sac…
j’ai accrocher un coeur rouge pendue a un ruban rouge…qui me sont si précieux…
Une photo qui me chavire dans mon porte-monaie…
Et un lecteur MP3 remplie de nos chansons…
Et…
Je retourne d’instinc vers MON espace…
Une vague…
Qui attire l’autre…
Dans un mouvement perpétuel …
Hypnotique..
Pres de ma rivière….Je suis fugitive…
Et que le vent souffle fort ce matin….
J’attend en vain l’inspiration…
.
.
.
.
.
Et la colère monte…et monte…
…….
Ouais…..!!!!
C’est vrai que ce matin il souffle fort le vent…
C’est un vent d’orage…

………………..
Non…..Non….Ne vous sauvez  pas…!!!!
Je m’arrete ici….ne craignez rien..
Je ne vous parlerai pas du vent …
Pas encore….!!
Mais ou es donc passer mon inspiration ???
Je rage de cette plume qui persiste a ce taire…
Quelle idée ce silence alors que tout en moi bouillonne….?!!!!!!!!!!!!
Je rage de ce silence…j’ai besoin d’écrire.. !!!!!!!!!!!

De tout sortir de moi !!!!
C’est ma langue a moi ….mon language…!!!

Elle oublie ma plume adorée que j’ai tant besoin d’elle…
Elle sait pourtant que sans elle je ne sais pas dire …..
Elle m’ignore …
Ne me tracant aucun mot a poursuivre !!!!
Dès que je la suis un moment…
La voila partie vers un autre chemin ..
ne me donnant rien de cohérant a glisser sur le papier….
Je rage…!
Et…
De grace !!!
Ne me dites pas « patience »….ca reviendra…

J’en ai marre de cette maudite patience !!!!

Je voudrais…
Je voudrais voir clair dans ma petite tête…..
Je voudrais…
Que les choses se place…
Que tout reprenne sa place…ou une place..
Je voudrais…

Je voudrais savoir ou je vais…..

Je voudrais m’encrer les pieds sur un chemin précis et poursuivre ma route…
J’en ai marre de me tenir en funambule sur un fil….

Marre de tourner en rond comme un chien qui cour apres sa queue…

J’en ai marre de tout ces noeuds et de toutes ces peurs idiotes dans ma tête….
Ma tête est trop pleine et trop vide a la fois…je ne me retrouve plus….
C’est comme si je ne savais plus qui je suis…
je suis…dé-stabilisée..
………………….
Ouais…je sais..un pas a la fois……et je verrai la lumière et je rirai de tout ca….
Mais la…ce matin……
……………..
Ma plume….tu m’es si précieuse…
…….viens m’aider….Arrete de te taire….!!!!!!!!!!!!!!!
Viens ré-installer en moi …la Paix….la serénité…
………………………
Je suis drolement fatiguée ce matin….
J’aurais juste voulu… comme avant ..écrire….
Me libérée…exultée !!!
Me retrouver dans ce que ma plume dessine…
Retrouver cette joie…cette satisfaction ….d’écrire….
.
.
.
……………………
Ok….
Oui…au fait…..
Toi le vent….!!!
.
.
.
Je vais sortir … marcher …et te poursuivre….
Juste un moment …
Allez la ou je ne suis rien…
pas même …moi…
juste être rien…comme ton souffle….
Parce que en ce moment…
je ne suis…
qu’incohérence…
A Bientot….

Sorcière

Et si…
Et si ma plume m’avait quitter pour toujours….
C’est comme si j’avait perdue le don de la parole….
Et me viens cette poésie de Benjamin Biolay …
que je récite comme si c’était une prière…

Rien que pour calmer ma frustration et mes incohérences…
Pour écrire un seul vers,
il faut avoir vu beaucoup de villes, d’hommes et de choses,
il faut connaître les animaux,
il faut sentir comment volent les oiseaux,
savoir quel mouvement font les petites fleurs en s’ouvrant le matin.

Il faut pouvoir repenser à des chemins dans des régions inconnues,
à des rencontres innatendues,
à des départs que l’on voyait longtemps approcher,
à des jours d’enfance dont le mystère ne s’est pas encore éclairci,
à des matins au bord de la mer,
à la mer elle-même,
à des mers,
à des nuits de voyages qui frémissaient très haut et volaient avec toutes les étoiles,
et il ne suffit même pas de savoir penser à tout cela.
Il faut avoir des souvenirs de beaucoup de nuits d’amour,
dont aucune ne ressemblait à l’autre.
Il faut encore avoir été auprès des mourants,
être resté assis auprès de morts, dans la chambre,
avec la fenêtre ouverte et les bruits qui venaient par à-coups.
Et il ne suffit même pas d’avoir des souvenirs.
Il faut savoir les oublier quand ils sont nombreux,
et il faut avoir la grande patience d’attendre qu’ils reviennent.
Car les souvenirs eux-mêmes ne sont pas encore cela.
Ce n’est que lorsqu’ils deviennent en nous sang,
regard,
geste,
lorsqu’ils n’ont plus de nom et ne se distinguent plus de nous,
ce n’est qu’alors qu’il peut arriver qu’en une heure très rare,
du milieu d’eux,
se lève le premier mot d’un vers.

Benjamin Biolay

3 Réponses

  1. Stupéfiant comme tu sais rendre les états d’âmes malgré tes mots que tu dis sans inspiration..

    Superbe cette chanson de Benjamen Biolay !

    6 novembre 2010 à 5:00

  2. Bonjour Sorcière,
    Magnifique ce texte de Benjamin !
    Mais, comme Kleaude, je suis plus touché par tes mots…ton cri, pour exprimer ta douleur du manque d’inspiration.
    Non, je ne te dirai pas : « Patience » ou « Ça va revenir »…
    L’écriture permet de descendre en soi. C’est un moyen comme un autre. D’autres méditent ou prient, ou chantent, ou…
    Et parfois, en descendant, on se retrouve devant une porte que l’on a du mal à ouvrir… Elle résiste ou même une de nos mains veut l’ouvrir et l’autre la maintient bien fermée… Mais qu’y a-t-il d’inscrit sur cette porte, Diane ?
    Bises
    Jacques

    10 novembre 2010 à 2:02

    • Que dire que merci a vous deux !!!

      Tu sais Jacques..je cogite et…sur cette porte..il y avait…a encore parfois…bien des peurs…déjà d’y mettre un nom est un bout du chemin ….

      Merci de fond du coeur….

      Sorciere…

      12 novembre 2010 à 8:48

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s