Portée par le vent…

Pieds carré

28522970

Un fond de musique provenant d’une radio au son trop aigu ,
Plane encore en écho dans la quasi obscurité .
Une musique …
Qu’on dirait presque …
Une musique …
qu’on dirait déjà…
D’un autre temps , d’un temps déjà révolu .

Il n’y a plus que des ombres et la poussière pas encore retombée de tout les derniers évènements qui règne dans l’espace
sombre et étrangement sans vie.
Un espace qu’on évalue …au pied carré.

Si on essaie de percé du regard l’obscurité ,
On distinguera l’ombre quasi humaine des mannequins fantôme maintenant dénudés qui ont pris possession de l’espace au pied carré…comme des spectre du passer .

L’ombre des femmes qui y évoluaient quotidiennement  elles , ont disparus…
Ne les chercher plus…elles sont chassées de cet espace au pieds carré…

On les a aimer ces femmes.
Les témoignages afflue quand la fin approches..
On les a aimer de leurs sourires qu’elles ont offert et de leurs dévouement qui ne se compte pas au pied carré..

J’ose a peine me demander ,
Quel sera leurs destins?
Un perpétuel recommencement ? l’abandon ? un renouveau ?

Pour la plupart…
elles ne savent pas s’investir a moitié.

Dommage…
On tombent de plus haut…

C’est vrai que les enjeux étaient de taille.
Elle valait son pesant d’or cette énergie investi en ces pied carré.
Pour la plupart…ca aura procuré,vêtements ,nourriture et un toit non évalué en pied carré.

Et que dire de cette fierté qu’elle éprouvaient et de ce si indispensable sentiment d’accomplissement….

Je sais..on dit :"le meilleur est a venir"…
Mais elles …a l’instant…elles ont peur de l’avenir…
Dommage…on ne peu compter leurs peur en terme de pied carré..

Il ne s’écoulera que quelques heures ,
Que d’autres viendront animé l’espace en pied carré..
C’est un peu comme une histoire d’amour ,
qu’on aura pas pris le temps de pleurer,
tombant trop vite dans d’autres bras.

Rapidement on oubliera tout de l’équipe,
qui aura investi son temps et son énergie ,
En ces quelques pieds carré…

Déjà une autre équipe s’installe …
Mais je vous jure ,
que si on s’arrête sincèrement et qu’on écoute,
On entend encore le rire de ces filles.
On entend encore battre le coeur de leur journée , de leurs labeurs.
On entend encore le souffle de vie qu’elles auront insufflé en ces quelques pieds carré.

mannequin-femme-lisse_3

Sorcière

4 Réponses

  1. Wow! Sublîme ton texte! On en ressent tant d’émotions…. J’en frissonne… Drôle comme sentiments…. Ton texte ,me touche… mais me trouble en même temps… Il est beau…intense..vibrant d’émotion..mais il laisse aussi un goût amer…. une nostalgie grinçante….
    Ce n’est pas parce que la vie continue qu’elle ne se fait parfois pas chienne…..

    Sincèrement,
    Kleaude xxx

    31 juillet 2011 à 6:16

  2. Bonsoir Sorcière,
    Que c’est bien écrit …
    Un beau choix de sujet ….

    Nous leur devons tant à ces femmes …
    Elles ont trempé de leur sueur et de leur mince salaire…les Étoffes qu’elles assemblaient
    au rythme des machines à coudre de ces manufactures…
    On sent parfois les odeurs dans les tissus neufs des nouveaux modèles de saison …fraîchement arrivés en magasin…
    Rue St-Laurent et Chabanel …On pouvait les voir à 5 heures, cordées comme un chapelet à l’arrêt d’autobus…Le dos en feu…Les yeux et les mains fatigués.

     » Le monde de la guenille  ».comme disent ceux qui y travaille….Un monde à part, une clique presque …!

    Tes images ? ….Une trouvaille géniale pour ton article …
    La musique aussi ….Elle me donne des frissons ,et nous fait si bien ressentir la dramatique….

    Bravo …!

    Amitiés
    Manouchka

    31 juillet 2011 à 6:30

  3. Allo Diane
    le texte est fort pour parler de ces femmes mannequins de magasins, de vitrines, bien qu’immobiles qui se laissaient ici et là aux yeux de nombreux badauds à saliver sur leurs formes.
    Certains voulaient s’essayer à converser avec elles mais elles ne se laissaient pas intimider du regard porté sur leurs courbes à en faire baver des Naomi Campbell et des Claudia Schiffer…
    bravo à toi Sorcière, ton talent est énorme d’imagination
    bisous de Brest

    3 août 2011 à 3:38

  4. Je passe ici pour te remercier d’avoir pris le temps
    de lire la longue suite de  » Jardin d’Hiver  »…..
    Je suis touchée , Merci ….

    Je te souhaite de Belles Vacances …!
    Tu as travaillé très fort ces derniers temps…
    Profites-en bien …

    Amicalement
    Manouchka

    4 août 2011 à 10:30

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s