Portée par le vent…

Les grands navires.

bouteille_la_mer

Je voudrais aller là …
ou l’on peu voir passer les grands navires…
Et les regarder passer …
Jeter toutes mes horloges et cadran..
Et ne me fier qu’a leurs passages..
Prenant le risque d’un retard ou pire…d’une absence….

Emmène-moi…
Là ou passent les grands navires…
Et je les regarderai passer et j’attacherai mon regard a leurs sillions
Car dans leurs énormes sillions…
Je lirai toutes les histoires que je veut connaitre …
Car dans leurs sillions…
se noie l’ennuie…car le temps y meurt…

Emmène-moi là …
ou passent les grands navires…
Et je les regarderez passer…emprisonnés qu’ils sont   entre deux immensité …luttant entre deux infini…progressant entre ciel et terre… 
Je sentirez leurs effluves qui viennent de partout…
Et le vents qu’ils bousculent …viendra se battre dans mes cheveux..
Et je sentirai la vie…de toute les vies..
Vent du fleuve et force des navires..
Une force en soi…
Une puissance…un monde….

Je voudrais aller là…
Ou passent les navires…
Je voudrait les voir passer sous la lune bleue…
Cette même lune  bleue qui ferait briller tes yeux de loup…
Criant à touts mes sens….
Comme ce même  cri strident des sirènes des grands navires qui déchirent les nuits de brume…

Je voudrait aller là …
Ou passent les grands navires …
Et je voudrait  m’embrumée comme toutes les filles de touts les ports…
Et voir passer les grands navires …
et voir la lune bleue se mirer dans ton regard so blues…
et sur un quai d’acier …
Me souler de ta peau qui brille sous la lune bleue…

Emmène moi là …
Ou passent les grands navires…
De nos soupir et nos cri d’amour…
Couvrir le cri de leurs sirènes blessées…

Mon Amour…
Partons la ou passent les grands navires…(histoire de se sentir petit face a l’immense) 
Et en se prenant la main…les yeux dans les  écumes des grands navires… nous jetterons nos bouteilles dans l’eau du fleuve agité…comme autant de promesses tenu que l’on se fait sur les quais d’acier par nuit de brume…

FL007732_m

 

Sorcière

4 Réponses

  1. J’aime ce texte et tout l’aura qui l’entoure….
    L’air salin..la brise du large…. mais une intensité fébrile….devant cette immensité….et la grandeur de l’univers qu’ils nous laissent imaginer….oui…l’imaginaire au grand large….. l’avenir où tout est permis….tels les voeux jetés à la mer……

    Sincèrement
    Kleaude xxx

    9 avril 2012 à 9:01

  2. C’est tellement beau Diane …
    Un histoire d’amour digne de celle du Titanic ….avec tout ce qu’il faut de romantisme, de sensualité …de rêves présents et ceux à rêver à deux …et les déposer dans l’Écume des vagues comme dans celles de l’Univers pour qu’il se réalisent toujours …
    Bravo …

    Tendresse
    Manouchka

    9 avril 2012 à 11:18

  3. This is beautiful…….
    😉

    15 avril 2012 à 11:09

  4. coucou Diane
    comme il est magnifiquement tendre ce texte ma chere Sociere
    et bien tu sais quoi tu pourrais y venir dans mon coin de bretagne car par chez nous au large il y en a des grands navires qui bordent l’océan par leurs remouds
    bisous et belle semaine à toi http://wishaga.wordpress.com/2012/04/14/mea-culpa-pause-blog/

    16 avril 2012 à 1:37

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s