Portée par le vent…

yellowbrickroad

 
Elle…
Elle aime à marcher dans des rues briquetées…
Des rues sans âge…des rues d’Histoire…
Comme si ces rues allaient la mené chez le magiciens d’Oz…
Comme pour Dorothy ….

Elle aimait aussi marcher pieds nus sur le sable chaud…

Elle aimait longer le bassin de la rivière et admiré le soleil ou la lune y faisant son lit…

Elle aimait marcher au vent..
Lui permettant de mettre la pagaille dans ses cheveux…

Parfois…
L’envie lui prenait si fort de courir…
Comme si de courir allait laisser derrière toutes les larmes versées et celle a venir..

Elle voudrait courir…courir encore a perdre haleine…
Battant le vent…
Laissant s’échapper de ses mains ouvertes et tendus vers le ciels..
Toutes ses peines comme ci c’était des rubans blanc s’envolant au vent …

Des rubans d’un  blanc pur libérant de toutes les peines..
De toutes les peurs….
Les laisser  s’envoler…
Et que porter par le vent par dessus les toits ils poursuivent leurs course …
et qu’au vent s’entremêlent larmes et rubans…
Jusqu’a ce qu’ils se confondent aux nuages…
Ou qu’ici et là ils s’accrochent et s’enroulent a tous les rêves comme si c’était des branches d’arbres…

Marcher puis courir a perdre haleine…
Sur des rues briquetées ou sur le sable …
Mais courir au vent…les mains ouvertes tendues vers le ciel laissant s’échapper des rubans blanc…
Pour qu’a chaque pas…le calme…l’espoir..

Sorcière

Black & White Ribbon1 copy

…..

6 Réponses

  1. Fascinant…. intriguant…. Je sens que Sorcière met en place une mise en scène digne de ses grands écrits…
    Que nous concoctes-tu? Où nous mèneras-tu?
    Qui est-elle? Et cette évocation de Dorothy ?
    Dès tes premiers mots tu nous subjuguent… vrai que le lot des sorcières est de jeter des sorts….
    Elle…..cette elle est déjà intrigante…. On a envie d’en savoir plus… d’apprendre à mieux la connaître… et ses pleurs….quelel est son histoire….
    Encore une magnifique mise en scène…..
    Je peux te faire une dmenade…. J’ose… Ne nous laisse pas trop languir avant la suite!!!!..;-)

    Sincèrement
    Kleaude xxx

    14 mai 2012 à 8:19

  2. Tu nous la rends bien vivante et frémissante cette « Elle » dont tu parle …. On l’aime …. Bisous

    15 mai 2012 à 2:07

  3. Piękny tekst,pięknie zilustrowany……very nice day

    15 mai 2012 à 4:15

  4. Comme d’habitude, ton poème est très beau.
    Il porte des images fortes que je vais garder longtemps (ces rubans blancs qui se fondent aux nuages)

    Tu as beaucoup de sensibilité et de talent

    Bien amicalement
    Marie

    PS : Et j’adore aussi « Dust in the Wind » 🙂

    15 mai 2012 à 7:27

  5. Une Femme… qui malgré le mystère qui l’entoure, nous est familière…
    Familière dans son désir que le vent balaie toutes ses peines, ses larmes, ses désespoirs ….Comme poussière au vent …!
    Bravo pour cette mise en scène qui nous a fait magnifiquement voyager, au pays de ton imaginaire…( Très belles images…)
    Le lecteur ne fonctionne pas ce matin, mais suite au com de Marie, je comprends que tu y a mis  » Dust in the wind  »…..Très approprié comme toujours !

    Tendresse
    Manouchka

    15 mai 2012 à 9:56

  6. tant de retard dans mes lectures, je suis ravi de pouvoir poser mes lignes sur Elle
    bisous ma chere diane

    11 juin 2012 à 5:17

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s