Portée par le vent…

Mes petits souliers bleus.

53622486

…Dès les yeux ouvert l’endroit m’appelait…C’est d’instinct que j’y suis aller….
Et je n’ai pas été surprise quand mes petits souliers bleus ont foulé le bois gris du quai…

Le vent agitait l’eau sous un soleil magnifique…
Le roulement des vagues se parsemait de milles joyaux sous la brillance du soleil…

Assise ainsi sur le quai qui tanguait par la force de l’eau…
Mes yeux se perdait a la surface des vagues…

Je me sentait comme ces goéland qui dans un vol planer …
Caressait de leurs plumage …la surface agité de l’eau…

Derrière moi le train sur son départ pour cette autre ville qui portent mes souvenirs …souvenirs doux qui tanguent comme le ventre des bateaux sur les vagues…il s’éloignent me laissant avec mes rêves…

Je n’entendait plus le bruit de la ville…
Rien que la musiques du vent jouant dans l’eau…un clapotis doux et serein qui martelait d’un rythme sensuel le bois du quai…

Le vent s’amusait dans la crinière de mon chien …
Qui a mes coté respirait de bien être…

Il était…et ca lui suffisait…
Heureux de cet instant ou la nature lui ravivait tout les sens…

Je me suis abandonnée…me perdant  dans cet espace ou il n’y avait que paix et douceur…

Et je vous jure qu’en cet instant…
L’angoisse m’a quitter…

Plus de rage…
Plus de tourments..
Plus de craintes…

Pas même de demain…
Je ne pensais a rien d’autre qu’a ce qui nous entouraient moi et mon ami quadrupède…

Et mes yeux se perdant sur les rouleau dansant a la surface du lac…
Je me suis dit… : “Sorcière…regarde..prend tout ce beau paysage…prend cette eau que tu aime tant …laisse la être une partie de toi……et aime….aime tout simplement de tout ton être…”

J’ai aimer….et j’ai trouver tout ca si beau…que mes yeux brulant laissèrent s’échapper quelques larmes émues…

La vie pouvait être si belle encore….

La beauté s’offrait…et je l’ai embrasser de tout mon être…….

Mes doigts s’enfoncèrent en une caresse dans la noir crinière  de mon compagnon a quatre pattes….

Et j’ai trouver bonne la vie…!

A ce moment…dans une ronde autour de moi…
J’ai senti la présence de tous ceux que j’aime..qui comme moi seraient émus de de la douce quiétude de ce dominical matin au bord de l’eau…

Je suivrai encore mes petits souliers bleus sur le bois gris d’un quai qui tangue…

Et J’aimerai encore de tout mon être….

Sorcière

femme-assise-sur-l-eau

6 Réponses

  1. Difficile de commenter ce que je ressens…. difficile de décrire la béatitude…. commenter la sérénité… le bien-être ressenti…. oui….. on ressent un doux bien-être…. un bien-être que tu t’es accordé… dont tu t’es laissé imprégné…
    Se retrouver soi…. ressentir le beau des jours à venir….
    Savoir que l’on peut encore être…. et que c,est si bon de l’être….
    Renouer avec le beau..avec la nature…. l’eau…le vent….porteurs de tant de beaux…de tant de souvenirs…. de tant à venir….
    J’aime ton texte..oui..pour la beauté de ces mots… mais surtout pour ce qu’il dégage… c’est du meilleur de toi que tu nous partages….

    Sincèrement
    Kleaude xxx

    8 juillet 2012 à 1:53

  2. coucou Sorcière, tu as fait là un écrit très émouvant, le ressenti en est très fort et j’ai pu vivre avec toi ce doux moment de sérénité et de béatitude … bien sûr que la vie est belle, il suffit de la regarder avec les yeux du coeur comme tu sais si bien le faire . Bisous-sucre

    9 juillet 2012 à 4:20

  3. ma chere diane
    que te dire à part que c’est toujours avec grand plaisir que je viens encore te lire, tu as le bel art de savoir conter tes histoires…
    gros gros bisous

    10 juillet 2012 à 7:36

  4. Un promenade qui conduit à la paix à la sérénité dans tout mon être ….
    Plus on avance dans l’histoire plus je me laisse imprégner par la grande Beauté du moment présent …être là, tout simplement et goÛter ….
    La proximité de l’eau, sa danse, son chant, les oiseaux….écouter le silence aussi

    Bravo Diane pour cette ambiance magique que tu as su créer ….!
    J’aime le message de la fin ….
    Tout ce bien-être qui conduit à l’AMOUR…
    À vouloir aimer toujours …!

    Tendresse
    Manouchka

    11 juillet 2012 à 11:51

  5. essaie

    14 juillet 2012 à 7:36

  6. J’ai lu une partie de vos textes sur votre autre blog, athmosphère, clair/obscure…. comme cette « verrière » brisée, qui laisse passer encore la lumière au travers les fêlures, comme des cicatrices projetées sur la rétine… une candeur conservée… pesanteur et légèreté… « alternance simultanée » j’aime . Merci de vos commentaires chez moi

    Lumière et Vie

    23 août 2012 à 5:01

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s