Portée par le vent…

Ôpus

 

14037

Et le piano noir laqué…
Silencieux…
majestueux et soumis sous les projecteurs……..
attend…

La pianiste  sur son banc …
presque servante…
toute légère …
fragilisée comme une poupée de porcelaine …
imperceptiblement l’effleure…

Une première note ..
distorsionnée…
presque agonisante…
Ou pas encore née……envahit tout l’espace.

Un  son…presque étouffé..
une note…laborieuse…ou spontanée…? Une note hésitante…

Mais …somme toute…on en entend la résonnance…

La pianiste ferme les yeux…

je ne sais si c’est d’émotion ou alors elle cherche  la magie de l’inspiration venue de cette fragile résonnance qui déjà cherche a s’éteindre comme une flamme vacillant dans le vent….

Mais elle ferme les yeux …
Et ses doigts immobile sur les touches noir et blanche …
Maintienne cette note attendue..

A ce moment…cette note pourrait bien être la fin comme le début de quelque chose…
On ne peu qu’attendre…et espérer…le souffle coupé.

La pianiste a toujours les yeux fermer…
Et je ne sais si je l’accompagne dans la souffrance ou dans l’exaltation…

Mais de ses yeux fermés..du silence de sa musique…elle m’a prise avec elle…

La note agonise…
On attend l’enchainement …pourtant…pas même certain qu’enchainement il y aura…

Puis…fatalement..la note  s’éteint jusque dans le silence total…un silence presque noir.

mais  d’elle …de cette unique résonnance…
Nait l’espoir…

L’espoir d’une envolée…
L’espoir d’une cascade de notes dansantes…

L’espoir que par elle…
Moi aussi…je vibrerai .

La pianiste ouvre les yeux…dans un clignement timide ..elle prend conscience de mes attentes..ou alors elle s’en fou …

Ses lèvres charnues et émues brillent dans le jet de lumière …
Et sur sa peau blanche de porcelaine…glisse de ses cils noircis  qui tremblent un peu…une larme transparente…

Je regarde ses mains sur le clavier…
J’attend leurs danse..
Car de son regard est né la conviction …qu’elles allaient danser ses mains longue et fines..

La note s’est éteinte…
Dans l’assistance…plus un souffle…

Chacun des spectateurs irrésistiblement  accrochés à………… l’attente…

Et alors …fluides..légères et puissantes toute a la fois …
Les mains ont danser…

Et la musique s’est envolée..
Et ..dans son envolée elle nous entraine tous…
Dans cette pièce …elle crée la fusion de toutes les âmes venus l’entendre…

Et la larme accrochée au cil maquillés de la pianiste c’est envolée sur le dos de sa musique jusqu’a venir s’accrochée a mes cils…

L’émotion vole haut …jusqu’au promontoire sur la scène ou la pianiste…fragile petite poupée… glisse ses longs doigts sur le piano…

J’ai toute la reconnaissance du monde …
Car de beauté …transportée par la musique…j’ai été émue…

Quel immense cadeau …quelle fabuleuse offrande…
Elle s’offre sur scène l’âme dénudée…
Sans plus de retenue…
L’âme déshabillé par un hymne qui s’élève et s’emporte…

Pour finalement s’éteindre …vulnérable …dans un émouvant murmure…

Elle fermera les yeux…Elle a perdu a tout jamais cet instant de grâce…elle viens d’en faire le sacrifice…
Plus jamais un instant pareil a celui-ci…
Pourtant…
Sur son coeur et le miens ..naitra un sourire pour l’éternité de ce moment…

Aucun regret…
Car toujours ..il y aura le souvenir retentissant de cet instant que l’on baptisera ….

Ôpus…

tumblr_m379dpWUmx1qb5cdqo1_500

Sorcière

 

5 Réponses

  1. Oufff!!!! Du grand Sorcière !
    Qu.il y a d’émotions en tes mots. Tu es une virtuose… oui..une virtuose de la mise en scène. C’est comme si on y était, comme si on retenait soi-même son souffle dans l’attenmte de la note suivante… comme si… tout était en attente, suspendu dans une éternité qui ne finit plus….
    Et tes images sont superbes! Wow!

    Sincèwrement
    Kleaude xxx

    29 octobre 2012 à 7:00

  2. Oui, comme dit Kleaude, tu m’ensorcelles par tes mots magiques.
    « Sur son cœur et le miens ..naitra un sourire pour l’éternité de ce moment… »
    La photo, ainsi que la musique sont si belles, je m’envole vers les instants d’éternité

    29 octobre 2012 à 5:02

  3. J’ai retenu mon souffle à plusieurs reprises en te lisant …
    J’ai ressenti ces émotions à fleur de peau …qui me sont revenues en mémoire lors d’un concert où Chopin était au menu….Un concertiste venu de Pologne …pour SOLIDARITÉ…
    Nous étions directement sur la scène….il me tournait le dos …Je n’oublierai jamais .!!!

    Bravo Diane pour ce texte si bien écrit…si bien ressenti ….
    Et que dire de la photo d’arrière-plan….Elle représente si bien le pianiste ou la pianiste qui se met à nu …devant son piano…sa musique….son interprétation …

    Ce soir là ….à cette soirée en l’honneur de Chopin….Tout a été magique …Il y avait tempête de neige dehors à la sortie …

    Ce soir…je rends hommage à ton grand talent …Bravo !!!

    Amitié
    Manouchka

    29 octobre 2012 à 8:57

  4. Polska to kraj Chopina……………..piękny post….

    30 octobre 2012 à 1:29

  5. tu es magique par tes mots Diane
    et oui claude le dit si bien, du grand sorciere que tu nous offres là
    mais à cela je n’ai jamais douté tu vois….
    superbes les illustrations en photos que tu as mises aussi
    bisous et bon samedi Diane

    3 novembre 2012 à 4:41

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s