Portée par le vent…

Exil

 

Il lui demanda…

-Croyez vous qu’il y est une vie après la mort ?

-Croyez-vous qu’il existe un paradis ?

Elle lui répondit les yeux mouillés…

-Vous savez…pour moi la mort est une simple porte…


Mais ….

Si j’essayais d’imaginer le paradis…

J’imaginerais une porte qui s’ouvre …
et derrière elle…je trouverais mon bien aimer qui m’attend…

(auteur inconnu)

(dialogue tiré du film “La cartographie des nuages…”)

Porte-Ouverte

(musique svp… pour une ambiance complète.)

Exil

tempete-372668

C’est entre ses quatre murs…
Qu’elle a imaginer les vagues qui roulaient sur toute l’étendue du fleuve…

Leurs musiques apaisante…cadencée…
Un rythme fort…puissant…mais doux et régulier…

C’était sa survivance de l’instant…
Pour compenser avec son cœur qui avait perdu le rythme…

Entre ses quatre murs…de tristesse et d’ennuie…elle  avaient fait s’ensevelir  les cloisons…..


Éventrant  la terre de  toute la puissance de son ennuie…

Dans une faille à faire trembler son univers…
et à engloutir son monde…

elle  a fait  disparaitre ses murs étouffants …on ne sais ou… dans des profondeurs obscure de la douleur de l’ennuie…

Et elle c’est perdue au bout d’un paysage ressemblant au verte campagne d’Irlande…défilant plus vite que le temps qui passe…une fois arriver au bout….ne reste que le fleuve qu’elle a imaginer et elle…

elle dessina sur les plafond ..
un ciel coucher de soleil…
dans la fraicheur d’une fin de  jour …de fin d’été …


et sur la plage elle a semer …………des lanternes…
Juste au cas ou ….la nuit venu….il voudrait la retrouver…

Elle s’étouffe …
Dans la douleur d’un  cœur trop serrer..

Survivance …

pour un coeur trop lourd…
Pour des bras trop vide…
Pour compenser l’absence tragique…omniprésente et intense.


elle se berce…elle tangue sur des vagues qu’elle a imaginer…
qui sans doute sont venu d’un océan de larmes…

Son décor disparait…englouti comme un bateau qui fait naufrage …


plus d’écho…
plus de parfum…
si ce n’est celui du vent du large…

elle s’évade dans ce vent…
Sa chevelure balayer par un vent fort..
qui pourtant n’a pas encore assécher le flot intarissables sur ses joues mouillées par l’absence…

Elle fuit sur les vagues ….
Comme si emporter par les âmes de chevaux sauvages…
Elle essaie d’apaiser la déchirure…

trop seule…
trop loin…

Il n’y a qu’au milieu des vagues qu’elle trouvera la paix….
Que dans les vagues que les larmes se perdront…
Que dans les vagues qu’elle reprendras son souffle…

Perdue ailleurs…
sur des vagues qui n’existe que pour elle…
elle tangue…et se berce ….ses bras refermer sur elle pour calmer son coeur…

Jusqu’a ce qu’elle soit prête a ré-apprivoiser son exil…

Sorcière

b9041163

et sur la plage elle a semer …………des lanternes.
Juste au cas ou ….la nuit venu….il voudrait la retrouver.

                                                 Sorcière

Lampion-saigon-270312

4 Réponses

  1. Tu m’as tant manquée ma douce Sorcière…
    Merci pour ce magnifique poème :

    « Survivance …

    pour un coeur trop lourd…
    Pour des bras trop vide…
    Pour compenser l’absence tragique…omniprésente et intense. »

    Comme cela décrit bien cette douleur que nous avons toutes connue, mon cœur se serre encore à ce souvenir

    7 juillet 2013 à 6:05

  2. Tes mots sont émouvants…. On en ressent une grande tristesse…. un désespoir même…Tu sais tellement bien faire ressortir les sentiments par les mots.
    Et tes mots, ils me touchent…. Ils me rejoignent.
    Je reviendrai lire….
    Sincèrement
    xxxxx

    7 juillet 2013 à 6:35

  3. Très beaux mots dame Sorcière ! merci! nous croulons sous les morsures du soleil: on avait dit : marre de la pluie, mais là j’aimerais bien en avoir un peu ! Bonne semaine à toi ! Bises

    8 juillet 2013 à 10:06

  4. Comme souvent…je reste sans mots devant tes écrits …!
    L’intensité de ta plume colle à mon âme et le langage est si précis…c’est comme se sentir compris…complètement…J’aime être transportée ainsi ….
    Tu relates des états d’être que nous avons tous et toutes connu avec une telle exactitude…Il y a beaucoup de poésie ici….
    Et la musique…si bien choisie …accompagne cette création tout en beautés, ainsi que les images …!

    Bravo ma belle ….( pardon pour le retard )

    À bientôt
    Tendresse

    Manouchka

    11 juillet 2013 à 10:26

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s