Portée par le vent…

Shuuuttt……..

blanche

Et les muses d’humeur amer…
Dans un tragique silence …
On laisser l’incertitude venir…

Les mots muselés…
Les rêves désorientés…
devront passer d’un miroir à l’autre pour trouver la réponse …

et le secret ….
que l’on souhaite voir traverser le miroir…
sans surprise…
se laisse désiré…

Port après port…..
d’une larme a l’autre…ou même d’un soleil a l’autre…
Sur les eaux tumultueuses…
Ne persiste que  des silences  au gout de désaveux…

et je poursuit des bribes d’inspiration aussi indomptées qu’une horde de chevaux sauvages….  D’heure en heure…
Chevauchant un mystique sourire…
qui reste l’otage du silence…

Port après port…
d’une image…
ou d’un souvenir a l’autre…
toujours le mutisme…

Le silence persistant..
ne laissant entendre que l’écho indéchiffrable …
de la petite voix à l’intérieur de soi ….
qui saisi presque l’inspiration…

Pourtant..
d’un mot à l’autre…
je n’ai pas encore …
Aperçue l’issue du voyage…

Et les muses d’humeur amer…
Dans un tragique silence …
Ont laisser l’incertitude venir….

dans un soupir…
lourd  des murmures fugitifs de mon inspiration …
je renonce…je dépose arme et plume….
et simplement …

Je chevaucherai  ce mystique  sourire…
qui tout au fond de moi me fait vibré…
et pour l’heures…
résignée…
aux muses je tournerai le dos…

Sorcière

page-blanche

 

4 Réponses

  1. Quel texte profond! Oufff..il y a tant en ces mots…. mots presque troublants..aussi troublants que le doute..le doute qui ronge..qui s’insénue
    Fascinant comme texte ….aussi fascinant que ces vers entre autres.. »Port après port…..
    d’une larme a l’autre…ou même d’un soleil a l’autre…  »
    Je reste subjugué..je lis et je relis… J’essaie de saisir… de percevoir… de percer le mystère…. ce mystère qui flotte au dessus de tes mots tel une brume vaporeuse qui couvre l’aura du présent…..
    Mais ce mystique sourire… me rassure et me gorge d’espoir….

    Sincèrement
    Kleaude xxxx

    23 octobre 2013 à 9:32

  2. Ahhhh ! Muse toi de tes mots ! Merci pour ce beau texte ! Bises

    24 octobre 2013 à 9:28

  3. Même si tu dis tourner le dos à tes Muses, elles, ne t’abandonnent jamais…
    Comme Kleaude, rassurée par ton mystique sourire

    24 octobre 2013 à 6:04

  4. J’aime la musique si pertinente ( encore une fois ) ….Runners …Courir ….Je sens l’essoufflement de cette course à travers les différents états d’âme que tu décris si habilement ici…Les muses …!…Qui sont-elles ? ….Les fantômes du passé ? ….Les angoisses du futur ? …

    » Port après port…..
    d’une larme a l’autre…ou même d’un soleil a l’autre…
    Sur les eaux tumultueuses…
    Ne persiste que des silences au gout de désaveux… »

    Ce passage cité, est puissant …je trouve presque , qu’il résume tout ton texte …Enfin ce que j’en vois ….

    Moi aussi …j’aime la fin ….Tu nous laisses sur un sourire …..Ton sourire …Bravo pour cette lueur d’espérance ..!

    Bon weekend ma belle Sorcière ….
    Amitiés

    Manouchka

    P.S. Ceci est mon vrai commentaire, je ne sais pas ce qui s’est passé avec le précédent mais la page a  » buggé  » et des mots que je n’avais pas écrit, se sont glissés …Efface-le stp

    26 octobre 2013 à 11:10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s