Portée par le vent…

De ta bouche…à mon oreille.

tristesse

Tu as commence à parler…

et sans trop y penser…

Subtilement ….

j’ai tendu l’oreille…

tu avais des choses à me dire…

Je me suis ouverte à toi…

et je t’ai accueilli  comme on accueil un secret….

Grand mal m’en fasses…

j’aurais préféré ne rien entendre…

Je n’ai pourtant pas vu la moindre émotions passer sur ton visage…

Je n’ai pas senti le bouleversement dans ta voix…

Je n’ai pas vu de larmes sur tes joues…

Tu semble de glace…

et sincèrement….

Ca rajoute à ma peine….

si seulement j’avait senti que tu souffrait autant que moi de ce que tu m’annonçais…

Mais  j’ai eu froid jusqu’à l’échine de ta frigidité….

Tu restait impassible…si imperturbable…inaccessible….

Et…

Plus tu parles…

Plus la tristesse fait son chemin…

me terrassant de mon impuissance…

Plus tu parles ….

Plus les couleurs s’estompe…

Le gris m’envahie ….jusqu’au noir…

et tu répète sans cesse…

Me lessivant le cerveau…

et l’écho de tes paroles …

Me déchire ….

blessant tout ce que j’ai d’humanité…

Malgré tout… 

J’ai fini par m’endormir d’un sommeil tourmenté…

ma tête pleine de tes mots…

mon coeur  pleins de tes maux…

Pourquoi t’aie-je écouter ?

Le lendemain…

Pas la peine d’essayer d’oublier la tristesse de tes mots…

Trop t’avait entendu…

Chaque personne que je croisait …

Me reparlait de toi…

De tes propos…

Tes mots …ces maux…

je les portaient maintenant dans mon sillages…

Comme un parfum qui ne nous quitte plus…

Tes mots…ces maux,,,,cette tristesse….

Résonnant sans cesse…

et j’essayerai d’en oublier la douleur…

Mais surtout…

d’oublier ….

mon impuissance….

Mais je sais….tu recommenceras …

Soir après soir…

Sans relâche…

Tant que je t’écouterai…

Tu me dépeindra la tristesse du monde et j’en pleurerai…

et ton visage impassible me dira les douleurs sans frontière….

sans que je ne puisse rien y changer…

Oui je sais…. …

le monde est en crise…

et de ta salle des nouvelles….

l’information tu me servira sur un plateau d’argent…

De mon salon…sans doute ….je t’écouterai encore…

et catatonique ….

encore je pleurerai…

sur mon impuissance face à ces maux  que tu me détail….

As-tu au fond de toi cette même peur que moi…? …

qu’a force de t’écouter…

Sur touts les visages se dessine ….

un masque impassible…….

.

.

.

.

.

 

tu avais des choses à me dire…

Je me suis ouverte a toi…

et je t’ai accueilli comme on accueil un secret….

Grand mal m’en fasses…

j’aurais préféré ne rien entendre…

Sorcière

2160844937_1

9 Réponses

  1. Wow! Que voilà une puissante poésie! Un regard tellement lucide sur le monde et son rapport avec les médias..du moins je l’interprète ainsi.
    De plus en plus informé… de plus en plus désinformé…de plus en plus de volonté de changer les choses… de plus en plus de frystration de ne savoir le faire…
    Nouvelles technologies…sans les moyens humains d’y faire face et de tout assumer.
    Et puis…tant la nouvelle est répandue..tant elle verse dans une latente banalité…
    Et tout ça…exprimer par une si belle poésie…. par une artiste du monde….une de celle qui a tant à coeur son monde et son entourage….
    L’humanité habitera toujours ta prose… Ton talent s’en inspire….
    Bravo pour ce texte…sue cette si belle mélodie… Tout en douceur… tu nous donnes un grand coup… celui de l’éveil.
    Sincèrement
    Kleaude xxxx

    29 janvier 2014 à 7:11

    • Merci Kleaude …
      tu me touche beaucoup…
      Je suis toujours si heureuse de ton appréciation…!et ta visite est si apprécier…

      Oui…a force de sensationnalisme…de sur-médiatisation ….
      a force de nous saturer d’images de catastrophe et ce en boucle …subtilement on insensibilise ….on tombent dans la banalité et ce au prix de cotes d’écoute….
      C’est selon moi un danger très grave…sans parler de la manipulation de la masse…

      Il y aurait tant a dire sur la médiatisation…….

      Je suis heureuse que ce texte aie su te toucher…

      Tres sincèrement …Merci.

      xxx

      1 février 2014 à 1:21

  2. Les mots qui éveillent les maux, surtout ceux, devant lesquels nous sommes impuissants… est-il nécessaire de les écouter ?
    Il y en a d’autres, ceux qui nourrissent l’espoir.
    Aussi sensible que toi à la souffrance du monde, je garde toutefois la confiance et l’espoir d’un changement.

    29 janvier 2014 à 5:32

    • Bonjour Élisabeth….!!!

      Merci de ton très apprécier passage…!
      Voila tu l’as dit…a quoi ça sert de me remplir la tete de maux devant lesquels nous sommes impuissants…compassion oui…mais a la limite…ca deviens de la pollution pour l’esprit…

      Je privilégie aussi l’espoir…et la conscientisation…….

      Merci Élisabeth de ta présence précieuse.. …

      1 février 2014 à 1:28

  3. J’ai toujours eu de la difficulté à écouter les nouvelles …
    J’ai suivi les événements du Lac Mégantic …mais à part ça …
    J’en ai parfois honte …certaines personnes me disent qu’il faut écouter les nouvelles pour rester connecté au monde …s’intéresser à ce qui se passe sur notre planète … etc
    Je ne suis pas sûre que ça me tente de l’être ….en tout cas …pas de cette façon…
    Je compatis ( en priant pour eux ) ….Je reste impuissante devant tout ça …

    Diane …Tu as magnifiquement bien exprimé ce que je ressens …
    La justesse de tes propos…leur effet sur moi …m’est bénéfique …
    Je me sens comprise et moins coupable …
     » J’aurais préféré ne rien entendre  »…dis-tu , à la toute fin ….

    J’ai eu la même réflexion suite à certains événements en particulier quand ils ont libéré le médecin qui avait tué sa femme et ses enfants ….et bien d’autres faits tout aussi dramatiques ….

    Pardonne mon retard …Ton article avait échappé à mon attention…et pourtant je suis une  »fan » …( sourire )

    Bon weekend chère amie
    Tendresse
    Manouchka

    31 janvier 2014 à 4:04

  4. Bonsoir. Manouchka.ou Bonne nuit en fait..;-)

    Suis heureuse de ton passage que j’apprécie tant !

    Sache que je suis fan de ta plume aussi et que tu peu prendre tout ton temps pour passer..je suis toujours heureuse de ton passage…

    J’aime beaucoup ton commentaire…du coup…je me sent moins seule aussi….

    J’évite la pollution de l’esprit de trop de négatif…je me concentre la ou je peu changer les choses…et je me tiens informer de l’essentiel…

    sinon…on nous bombardent et l’information deviens de la sur-information et de la désinformation comme le dit si bien Kleaude…

    et il faut savoir dosé…est-il vraiment essentiel d’absorber tout ce qu’on nous envoie…

    je suis persuader que non…

    Merci de ta précieuse visite…

    a tres bientot…chez toi…chez moi..ou chez des amis commun….;-)

    Bon w-end a toi aussi…

    1 février 2014 à 1:37

  5. J`aime bien ton poème…
    Des fois j`aurai aimé rien entendre.
    Mais par conte pour moi , brisé le silence fut ma survie.
    Oui si j`écoute les nouvelles de violence de toute sorte ….. mon cœur…..

    Damoiseau56

    3 février 2014 à 11:33


  6. Bises

    19 février 2014 à 5:13

  7. Diane, tes mots sont toujours égales à toi même , somptueux !!!! merci de ce beau partage de toi et d’écriture si subtilement belle
    bisous et beau samedi chere amie

    22 février 2014 à 1:13

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s