Portée par le vent…

Mutante

“Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. “

                                                                                                                                                             Anaïs Nin

woman_face_photoshop_roots-530168.jpg!d

J’ai toujours eu les racines profondes.

Attachée à un cadre qu’on pourrait presque dire prédestiné,

je faisait parti d’une toile.

Viscéralement partie intégrante d’ un paysage,

qui transporte le sang de ma lignée.

,

J’ai toujours eu les racines profondes.

Mes pas foulant un sol,

Que mes pied auront piétinés,

jusqu’a y tracer au fil des ans ,

Un sentier.

Mon  sentier de vie.

,

Mes années ont coulées,

dans ces sentiers bordés de paysage familier…

comme le sang,

se déversant  dans mes veines.

Comme la rivière coulant librement en son lit.

.

Le coin des rues,

a vu toutes mes époques.

Les pavés asphaltés,

ont reçu la sueur de mes étés,

et la sueurs de mes amours.

,

Les paysages des saisons se succédant.

L’air d’ici m’aura vu grandir.

L’air d’ici aura été témoin ,

des scènes de ma vie.

.

Mes racines …

Sont les murs  d’une ville,

et ses frontières sécurisantes.

.

Mes racines …

sont un ciel sous lequel m’endormir et m’éveillée.

Mes racines …

sont autant de  maisons ,

qui m’ont abrités.

,

Mes racines…

Comme autant de bras qui ont enlacés,

aimés,

donner.

,

Oui…

J’ai toujours eu les racines profondes.

Mais avec le temps,

je me dois de constaté ,

que mes racines sont plus aériennes.

,

Je suis une mutante ,

assurément.

et mes racines sont devenus  aériennes,

comme autant de rêves…

qui ont envie de fuites vers  le monde et d’autres villes,

et d’autres vies.

,

J’ai des envies d’envole,

à suivre l’ oiseau,

et voir du pays,

et foulé des pavés inconnus.

,

J’ai…au fil du temps,

des racines plus aériennes,

qui aspire à voir plus loin,

à ressentir d’autres paysages.

.

Pourtant…

mes racines,

quoique devenu aériennes,

plus que jamais ,

partent de l’intérieur de moi,

et c’est sur mon cœur qu’elles ont trouvées une terre fertile.

,

Et curieusement…

plus je me connait,

Plus je m’accroche à mes racines,

et plus elles m’envolent,

et plus je me reconnait moi ,

et pas juste un paysage.

.

Dites-moi….

Serait-ce l’apprentissage de l’éternité ?

(…)

.

Mutante.

J’ai les racines aériennes .

Comme autant de rêves coulant dans mes veines.

                                          Sorcière

Reprise

15 Réponses

  1. Je lis et je relis…Je relirai encore….

    D’abord cette citation de Anaïs Nin… Cette citation me parle beaucoup. Qui l’on est…qui l’on sait être…qui nous ne sommes pas malgré ce qu’on peut en croire….

    Puis…. ton texte…. tes mots issus d’une impressionnante et touchante rétrospective…. Je lis et je relis… m’imprégnant de l’émotion qui émane de tes mots…. J’en reste subjugué… Je sais que je ne sais tout mesurer…. tout saisir…. C’est souvent le cas avec des oeuvres qui nous dépassent…. Leur grandeur ne se livre qu’avec notre propre expérience de vie… notre propre cheminement…. Les mots germent et fleurissent….

    Muter….n’est-ce pas en soi se réinventer? …devenir? Parvenir à se définir….Apprendre à être soi?

    Tes mots me parlent. Te relire m’émeut. Il y a de ces bonheurs qui font sourire…

    Sincèrement

    xxx

    17 mai 2020 à 9:14

    • Bonjour Kleaude !!!

      C’est un plaisir bien réciproque…

      Oui..je suis totalement d’accord…muter c’est se réinventer…se définir…se trouver au milieu de mille et une expérience de vie….de mille et une aventure….et de mille et un trajet….

      Je suis contente de te relire…contente de me retrouver ici…tout doucement…

      Je t’embrasse…
      Sorcière xxx

      18 mai 2020 à 7:49

      • La photo est géniale …..J’aime bien la chanson qui accompagne ton texte aussi….

        18 mai 2020 à 7:33

      • Merci beaucoup Kleaude….

        Tu sais comme j’aime travailler tout ça ..;-)

        xx

        18 mai 2020 à 8:58

  2. Bonjour à vous,
    Nous mutons tout au long de notre vie, parfois de façon plus spectaculaire 😉
    Heureuse de vous lire de nouveau, il y avait bien longtemps.
    Bonne semaine à vous !

    18 mai 2020 à 2:05

    • Bonjour Fanfan la rêveuse….

      Je suis contente de vous lire….

      C’est vrai..parfois des évènements marquants nous transforme de façon drastique…..j’aime bien que vous disiez spectaculaire….

      Merci d’être venu me lire…ça me fait un grand plaisir…

      Bonne semaine à vous aussi…

      Sorcière

      18 mai 2020 à 7:54

  3. bonsoir Sorcière contente de te revoir et te lire beau ton envolée merci 🙂

    18 mai 2020 à 12:48

    • Bonjour et merci beaucoup a toi ….

      Contente de te retrouvée aussi…

      a bientôt…

      Sorcière

      18 mai 2020 à 6:34

  4. Bonjour Sorcière….Contente de te retrouver sur la toile…

    Comme toujours, tu nous partages de si beaux textes avec cette profondeur qui nous laisse à réfléchir à se questionner. La mutation ; un sujet fort. ( J’aime l’image )

    Oui…muter…: notre corps change, notre façon de penser change et ce, différemment d’une personne à l’autre. Et c’est ce qui fait la beauté des différences.
    Comme les saisons, nous sommes des mutants ; nous ressuscitons au gré du temps, et nos racines nous guident sur ce chemin de la transformation.

    Merci encore Diane
    À bientôt j’espère
    Bonne journée de la Fête des Patriotes

    Amitié et Tendresse
    Manouchka

    18 mai 2020 à 1:16

    • Bonjour Madeleine !!!

      Contente de te retrouver aussi…..!!!

      Tu as une si belle façon de dire les choses…oui…comme les saison…comme toute vie en fait….la vie a cette capacité d’adaptation….

      Un grand merci a toi … de ta visite…et de m’avoir lu..

      Bonne fêtes des patriotes…
      Prend soin de toi…

      tendresse…
      Sorcière

      18 mai 2020 à 6:41

  5. Bonjour Sorcière,
    Juste une plume portée par le vent, tu dis… Mais quelle belle plume !
    Tes textes me font penser à ce proverbe qui nous rappelle ceci : « On ne peut donner que deux choses à nos enfants : des racines et des ailes. »
    Je suis content de te retrouver ici… En ces temps délicats et inédits, prends bien soin de toi. Bisous amicaux et musicaux d’Auvergne.

    18 mai 2020 à 1:34

    • Bonsoir Louis…

      Merci ton appréciation ….
      J’apprécie …humblement…

      Quel beau proverbe ! des racines et des ailes….
      J’aime beaucoup…ça en dit long !!!

      et quel beau coin de pays aussi…
      Merci de nous le partager….

      Je suis contente de vous retrouver tous aussi…

      a bientôt alors…

      Sorcière

      18 mai 2020 à 6:48

  6. Lucia Galb

    « plus je me connais,
    Plus je m’accroche à mes racines,
    et plus elles m’envolent,
    et plus je me reconnais moi ,
    et pas juste un paysage ..»

    J’aime beaucoup ce passage qui met en évidence un travail sur soi. La connaissance de soi qui change la vision de la vie …Plus je me connais, plus je me découvre , je découvre mon identité et mes racines bien ancrées au sol sont des liens solides sur lesquels je peux m’appuyer.
    Merci Diane pour ce magnifique texte d’une grande profondeur .
    Au plaisir de te lire
    Amicalement

    20 mai 2020 à 1:55

    • Bonjour Lucia !!!

      Quel plaisir de te retrouver aussi…

      et merci ..j’aime beaucoup ce que tu y a retrouver….
      Tu le dis si bien ….et les deux sont nécessaire a l’équilibre..a l’avancement…

      Je te souhaite un merveilleux dimanche…
      Sous le soleil par ici….

      A très bientôt Lucia …

      Sorcière

      24 mai 2020 à 6:59

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s